mercredi 21 juin 2006

SSTIC, c'est fini !

Encore un bon cru, même si le "Social Event" est resté aussi statique que l'année dernière (rien à voir avec la soirée Hippopotamus mythique d'il y a 2 ans). Le vin n'était pas assez bon pour se bourrer la gueule, heureusement la nuit n'était pas finie :)

Au niveau conférences, on peut parler d'éclectisme pour dire que les sujets abordés hésitaient entre 3 populations bien distinctes :

  • Les conférences juridiques pour les RSSI ;
  • Les conférences techniques pour les geeks (et les ex-geeks reconvertis en RSSI) ;
  • Les conférences universitaires pour ... les universitaires.
Comme habilement remarqué lors des Rumps Sessions, le public se compose de toute façon à 50% de gouvernementaux (j'ai même topé un gars avec un badge différent entre la 1ère et la 2ème journée !), le reste des places étant trustées par une poignée d'entreprises françaises (dont un opérateur bien connu).

Au niveau humain, j'ai quand même cru déceler un renouvellement du public (pas de questions de la CNAM cette année ?) - qui ne peut aller qu'en s'amplifiant avec le renouvellement du comité d'organisation.

Pour un compte-rendu plus détaillé, je vous conseille plutôt d'aller voir ailleurs.

Allez, quelques liens pour sauver votre fin de semaine :
  • Le site du projet "O2" chez Google : un datacenter grand comme 2 terrains de football (américain) ... et personne ne sait à quoi ça va servir !
  • Les premiers effets de la LCEN / DADVSI et consors chez FT ?
  • Tout le monde n'aime pas Linux ... Bien évidemment le sénateur à l'origine de l'article était hébergé sur un Linux, du coup il a du passer sous Windows 2003 en urgence :)
  • Toujours plus loin avec les clés USB.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour cette petite description du SSTIC :)

J'ai adoré ton lien vers le site du sénateur anti-Linux... Enooorme, le complot anti-américain utilisant Linux comme moyen machiavélique pour fragiliser le peuple et l'économie outre-atlantique ! Y'en a quand même qui ont de l'imagination. D'ailleurs le reste de son site n'est pas mal non plus;)

Bruno Kerouanton a dit…

Merci pour cette petite description du SSTIC :)

J'ai adoré ton lien vers le site du sénateur anti-Linux... Enooorme, le complot anti-américain utilisant Linux comme moyen machiavélique pour fragiliser le peuple et l'économie outre-atlantique ! Y'en a quand même qui ont de l'imagination. D'ailleurs le reste de son site n'est pas mal non plus;)