mardi 18 mars 2008

Ceci n'est pas une bâche gratuite

Pour mon anniversaire, je me suis offert le pur jouet geek : l'Asus EEE PC.

En France, il semble qu'un opérateur de téléphonie mobile ait obtenu l'exclusivité de sa distribution. Il reste toutefois possible de l'acheter sans abonnement 3G pour la modique somme de 299 euros. Avec 500,000 exemplaires vendus en France (source orale), l'objet est en rupture de stock chez pratiquement toutes les grosses enseignes.

L'objet est graphiquement séduisant, même si les marges d'écran (et son format tout en longueur) sont assez décevants. La connectique est bonne : plusieurs ports USB, port Ethernet, sortie VGA (indispensable pour les professionnels de la présentation), chipset WiFi Atheros, lecteur SD/MMC. Pas de port PCCard/PCMCIA toutefois.

Sous le capot on trouve une distribution Linux basée sur Debian : Xandros. Attention, le support est entièrement assuré par Asus. Et là, c'est le drame.

Tout le monde a lu que la version de Samba livrée et démarrée par défaut sur ce système est vulnérable à une faille exploitable à distance.

Mais ce qui est beaucoup plus intéressant, c'est que la personnalisation opérée pour le support de la clé USB 3G+ de Huawei (revendue par l'opérateur sus-mentionné) "casse" le système de packages. Aucune mise à jour n'est possible via l'interface graphique, un message d'erreur cryptique de type "try apt-get -f install" étant affiché.

Hmm, 500,000 systèmes non patchables dans la nature, ça fait réfléchir :)

Accessoirement, je n'ai jamais réussi à configurer mon accès WPA-PSK via l'interface graphique. "wpa_supplicant.conf" est ton ami.

En conclusion voici la bâche : Linux pour tous, ça n'est toujours pas pour demain, même avec des grosses icônes :)

Quelques infos pour les purs geeks : le système est livré avec Python et Ruby en standard, mais pas GCC. Le processeur est un Intel Centrino classique. L'utilisateur de base (compte "user") est également sudoer sans mot de passe. Et le support IPv6 n'est pas compilé dans le noyau :)

7 commentaires:

Tyop? a dit…

Quand certains cherchent a le vendre le plus vite possible, d'autres l'achete.
J'aurais attendu un peu :)

jme a dit…

Il a l'air pas mal l'eeepc900... Je vais également attendre alors.

Sinon, la première chose à faire quand on reçoit un ordinateur c'est de le patcher. Dans le cas de Linux le terme technique est : "Installer Windows"

Hop, voilà... ça c'est fait...

fropert a dit…

Ils auraient pu mettre IPv6 tout de même! IPv6 c'est le présent pas le futur!
Bon sinon après quelques mois avec mon n800... il est plus souvent éteint qu'allumé :/ Au final, EEE = Gadget à la mode ou réelle utilité ?

newsoft a dit…

@fropert: maintenant que j'ai installé Metasploit, Kismet, AirCrack-NG et Scapy dessus, j'espère bien m'en servir un peu :)

J'ai quand même l'impression que le système est beaucoup plus rapide qu'un N800 : un vrai processeur, 512 Mo de RAM ...

Et la prise VGA permet d'aller faire des démos qui claquent chez le client :)

Tyop? a dit…

n800 ou 770, c'est pas la meme utilite. c'est pas la meme taille ni le meme poids non plus...

Bruno Kerouanton a dit…

Je m'en sers, avec la BT3 c'est assez sympa... Mais c'est vrai que ça reste pour moi un PC d'appoint, celui que je prends sous le bras quand je n'ai pas envie de me charger. Mon PC portable "officiel" reste quand même plus pratique car j'y ai tous mes outils et licences, et je n'ai pas le problème de la taille d'écran. Cela étant, je ne regrette pas mon eeePC.

ITI a dit…

Bjr.
Je viens d'avoir en pension un eePC700 avec une BT3 dessus, c'est sympa, surtout à La Defense.... ;)
Maintenant, c'est vrai que ce n'est pas un VRAI Pc mais une road-machine de dépannage.
Par contre, perdue sous un bureau avec un LPR, un peu de NAT et des clés Wifi, c'est très tentant... :|